Je vous laisse le pire

haiti

Des corps sans vie ou blessés jonchaient mercredi les rues de Port-au-Prince, dont une partie de la basse-ville a été détruite par le séisme, alors que des énormes moyens militaires commençaient à arriver à Haïti, où le bilan pourrait largement dépasser les 100.000 morts. Evènement

Le Premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive, a dit à CNN qu’il craignait que le bilan du séisme de magnitude 7, le plus violent dans ce pays depuis plus d’un siècle, ne soit « bien au dessus des 100.000 » décès.

Le président René Préval avait parlé auparavant de plusieurs milliers de morts. « Le Parlement s’est effondré (…). Des hôpitaux se sont effondrés. Certaines écoles sont remplies de cadavres », a dit M. Préval, qui a également appelé la communauté internationale à l’aide.

Le Palais national, l’élégant siège de la présidence, s’est affaissé, ainsi que de nombreux ministères et des églises, dont la cathédrale de Port-au-Prince.

Haiti2

Le Palais national, l’élégant siège de la présidence, s’est affaissé, ainsi que de nombreux ministères et des églises, dont la cathédrale de Port-au-Prince.

La catastrophe a porté un coup dur à la tête de l’Etat haïtien: des ministres étaient toujours disparus près de 24h après le séisme et le président du Parlement, Kelly Bastien se trouverait dans les décombres de l’assemblée, a dit à l’AFP Jocelerme Privert, un ancien ministre, confirmant également la mort de l’archevêque de Port-au-Prince, Mgr Joseph Serge Miot.

« La dévastation est complète ici. Personnellement, j’ai la chance d’être encore vivant », a raconté Emmet Murphy, chef de mission en Haïti de l’ONG ADCI/VOCA, dans un courriel transmis à l’AFP, qui se trouvait à Jacmel, à 40 km au sud de Port-au-Prince au moment de la secousse.

« La montagne a paru s’effondrer », a-t-il poursuivi, disant redouter que « beaucoup de gens aient péri ».

Source: AFP

 

Une longue prière pour la terre, ses habitants.

…………………                            ……………………….

Une puissante lumière pour nos frères Haïtiens.

…………………                            ……………………….

Une courte secousse de la mort pour un, pour tous.

…………………………………………………………….

 Quelle terrifiante syncronicité entre la mort de cet artiste malade du SIDA et le séisme à Haïti quant on sait que ce pays est « accusé »  d’avoir un rôle majeur dans l’évolution de ce virus.

«  je vous laisse le pire » chantait Mano Solo, enfant de la Marne.

Il n’y a là aucun sens moral, c’est juste une syncronicité

Amitiés : Claude Sarfati

25 Comments on “Je vous laisse le pire”

  1. cécile

    Qu’ils n’aillent pas reconstruire là-bas surtout… ça serait une pure folie ! Sachant qu’il y a des risques que ça se reproduise c’est mettre les gens en péril une seconde fois… Il serait plus utile et plus sage, de les emmener tous ailleurs où il n’y a pas de risques de séismes, tsunamis ou autres catastrophes. Enfin, c’est mon avis.

  2. PERRINGERARD Corinne

    Chaque pays à ses risques. Ce n’est jamais une solution d’expatrier toute une population. Par contre tenir compte de l’environnement est une solution plus judicieuse. Certains pays habitués aux séïsmes, tel que le Japon tiennent compte de leurs contructions capables de résister ou bien encore de n’être pas dangereuses pour leurs habitants.
    Pour le moment le plus important est de leur venir en aide en espérant que cette aide s’organise de la meilleure façon qui soit.
    Envoyons leur toutes nos ondes positives, ce qui ne nous empêche pas de faire parvenir des aides plus substantielles.
    Enfin, ceci est mon avis……..

  3. Martine AV.

    Je ne peux quitter ce blog sans rendre hommage à cet artiste que j’appréciais énormement…. Merci Mano pour tes albums !!!
    Bonne route à toi…. Puisses-tu trouver la paix intérieure…
    Bien sur, une pensée toute particulière pour Cabu (Jean Cabut).

    Et MERCI à Claude que je viens de rencontrer, pour sa grande gentillesse et sa belle générosité !!!!

  4. sympa

    Interessant! J’ai passe un agreable moment et une bonne lecture sur votre site internet. ++

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.