La voyance, à quoi ça sert?

La voyance peut-elle avoir un rôle thérapeutique?

Je le crois en tous cas…

Consulter un médium peut être comparé à consulter un psychologue !

Cela est vrai, en partie et jusqu’à un certain point.

La personne se décrit au psy, alors que le médium décrit ce qu’il perçoit de la personne.

Dans le fameux magasine de télévision : L’objet du scandale consacré à la voyance,

J’ai bien aimé la réaction de la personne qui a lancé à un psy anti-voyance :

-Ce qui vous dérange vraiment c’est bien l’argent dépensé par les gens qui consultent les médiums et qui vous échappe.

Mis à part les interventions très courageuses de Claude Alexis, c’est tout ce qui m’a semblé intéressant dans cette émission bidon qui répétait encore une fois les mêmes poncifs.

Peu importe le discours convenus et hypocrites que véhiculent généralement les médias sur cet Art (comme l’a très bien souligné Nathalie Rheims) qui intéresse tout le monde.

Le plus important me semble d’essayer de définir : à quoi ça sert ?

Même si les motivations des personnes qui consultent des médiums sont forcement souvent les mêmes, il n’existe pas deux consultations identiques.

Chaque personne est un monde à déchiffrer, à décrire, à comprendre, à aider, à éclairer, à soulager, soigner et même guérir quand on le peut.

A l’époque de ma grand-mère, beaucoup de gens s’adressaient à leur curé lorsqu’ils en ressentaient le besoin ; aujourd’hui cela c’est beaucoup perdu.

Je le dis toujours aux personnes qui ont le sentiment d’être envoûtées,

-Allez donc en parler à votre curé ou imam ou rabbin ou guide spirituel.

Voici un rôle clairement identifié, celui d’écouter l’âme de l’autre.

C’est vrai que la fonction : écouter l’âme de l’autre peut être présente dans bien des métiers :

Psy, poète, artiste, médecins, guide spirituel, etc.

Dans un prochain article, nous verrons d’autres rôles du médium.

Amitiés : Claude Sarfati

2 Comments on “La voyance, à quoi ça sert?”

  1. AdelaÏde

    Bonjour Claude,

    Pourquoi tout ce qui touche à la voyance fait t ‘il tant peur ,trop souvent mis au banc des accusés ?
    Comme vous le dîtes,le médium décrit ce qu’il perçoit, le contact est plus aisé avec le consultant, puisque le médium parle en premier.
    Avec un psy, le consultant peut dès le départ bloquer. Le stress trop important ne facilite pas la prise de paroles ,avec toute la bonne volonté du psy, l’entretien sera un échec.
    Une perception pourra être lui un facteur déclanchant.
    Le médium conseillera à son consultant d’aller voir un psy,
    Le contraire serait étonnant ?
    De nos jours, tout le monde va et parle de son psy comme de son boulanger ,histoire de faire chic .Il n’y a pas si longtemps du temps de ma grand- mère ,tout ce qui traitait de psy était lié à la folie.
    Comme la médecine reconnait que la psychologie semble une aide précieuse à l’énoncé d’un diagnostic , la reconnaissance comme science se fait naturellement.
    Une seule chose rattache pourtant le psy et le médium, ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale

    Bien amicalement,

    Adélaïde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *