Des images pour remplacer des mots.

Passionné par le Yi King et nombre de pratiques orientales, j’ai commencé tardivement l’étude du Tarot.

J’ai été particulièrement intéressé par le Travail de J-Claude Flornoy et je me suis fabriqué une encyclopédie de 12 tomes sur le sujet.

Pourtant mes lectures du Tarot sont plus proches de l’intuition que d’une connaissance académique des cartes.

J’ai l’impression que le Tarot me parle, j’écoute et j’interprète.

2 Comments on “Des images pour remplacer des mots.”

  1. Emmanuelle

    Je rejoins votre interêt pour le travail de Jean Claude Flornoy ; ses écrits sont d’une grande profondeur et d’une grande humanité.

    J’ai néanmoins moi aussi une approche très intuitive et non académique du Tarot ; je le regarde, je l’écoute, il me parle, et il m’en dit tant de lui-même que je répugne un peu à la lecture de méthodes pour m’en servir.

  2. Claude

    Bonjour Emmanuelle,

    j’ai envoyé il y a quelques jours une longue lettre à Jean-Claude Flornoy pour le remercier de la richesse de son travail.

    Comme vous le soulignez, il y a beaucoup d’humanité dans la façon de partager son savoir.

    L’excellent ouvrage qu’il vient de publier: Le pélerinage des bateleurs est pour moi un exemple de bon livre sur le tarot.

    Je me méfie des spécialistes, des jesaistout au coeur aride, qui ne cherchent souvent qu’à flatter eux-même, c’est-à-dire pas grand chose somme toute.

    Le tarot est vivant et parle à notre coeur depuis des siècles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *