Reprise des consultations par téléphone et au cabinet

 

Après quelques jours de repos et de ressourcement nécessaires,

 

je reprends les consultations à partir du lundi 21 août 2017.

 

Je m’excuse auprès des personnes qui ont essayé de me joindre par téléphone, email, etc.

 

Je ne pouvais vraiment pas leur répondre…

 

Je répondrais progressivement à chacun, mais n’hésitez pas à me rappeler! (06.59.45.03.09)

 

Je vous remercie de votre compréhension et de votre confiance:-)

 

 

Un hommage à Jerry Lewis qui va rire aux étoiles!

 

 

Amitiés

 

Claude Sarfati

Vacances du 05.08.2017 au 20.08.2017 inclus (Se ressourcer)

 

C’est l’heure du « Retour », hexagramme 24 du Yi Jing.

 

Le retour en soi, en son cœur d’enfant

 

Le retour à la terre, à ses racines, à sa nature..

 

 

Quelques jours d’absence pour mieux revenir…

L’autel où se recueillir flamboie  dans le creux de nous même.

 

Le temps aboli…

 

A présent

 

 

Chanson: Vincent Delerm, A présent

 

Amitiés

 

Claude Sarfati

La haine ne nourrit pas la vie (Hommage à Simone Veil)

Simone Veil est partie le 30 juin 2017  à 89 ans.

Femme politique française de premier plan, première présidente du Parlement européen.

Alors ministre de la santé, elle avait combattu dans l’hémicycle en 1974 pour sa loi dite  » Veil » sur l’IVG, loi adoptée en 1975.

Née Jacob d’une famille issue d’un petit village lorrain, Bioville -sur-Neid, elle sera prise dans les tourments de la seconde guerre mondiale et de la Shoah, raflée à Nice l’année de son bac. Déportée à 16 ans

Elle en a tiré une immense force de vie.

Mais aucune croyance « après ce que j’ai vécu, je ne peux croire en Dieu » affirmait-elle.

En 1945, de  retour du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau puis de Bergen-Belsen -avec son matricule tatoué 78651 sur l’avant-bras – un retour sans ses parents ni son frère exterminés, elle soutient avec force dès cette année-là  devant ses proches qu’il faut faire la paix avec les allemands.

Unique voie selon elle que cette réconciliation.

Cela passera par l’Europe. Simone Veil s’engagera en politique.

Elle sera proche de Jacques Chirac et d’une droite humaniste.

Immortelle, elle siégeait à l’Académie Française en la place de Racine, au 13ème fauteuil.

Nombreux sont ceux qui souhaitent qu’elle soit inhumée au Panthéon.

Voici l’hommage écrit de Robert Badinter 

« La haine ne nourrit pas la vie »

L’ancien garde des Sceaux se souvient d’une femme, survivante des camps d’extermination d’Auschwitz, « qui a réussi, par une maîtrise profonde d’elle-même, à dominer la haine ». « Simone Veil a été (…) un des artisans les plus passionnés de la réconciliation franco-allemande », explique Robert Badinter.

Pour l’ancien président du Conseil constitutionnel, la jeune génération devrait s’inspirer du credo de Simone Veil : « La haine ne nourrit pas la vie ». Au contraire, « la vie est une sorte de joie permanente dans laquelle il faut surmonter les angoisses du passé et les souffrances du passé ».

 

 

Musique: Nuit et brouillard, paroles et musique de Jean Ferrat

Amitiés

Claude Sarfati

Les Atlantes de Tula

tula-3

Les Chichimèques édifièrent leur capitale à Tula, l’ancienne Tollan, que gouverna temporairement le Acatl Topiltzin. Grand prêtre de Quetzalcóatl, cette divinité, déjà vénérée aux époques antérieures, symbolisait l’ancienne culture des hauts plateaux, la science, le calendrier, l’agriculture et toutes les connaissances nécessaires au bien-être de la société. Mais il fut séduit par Tezcatlipoca, un dieu du nord et de la guerre, qui le conduisit à la débauche et à l’impiété. Expulsé par une partie de son peuple, il dut s’enfuir, laissant son trône aux rois sacrificateurs qui se livraient à la guerre dans le but de trouver des victimes pour les sacrifices (la Guerre Fleurie).

tula-2

L’ensemble le plus important est formé par la pyramide sur laquelle se dressait le temple de Tlahuizcalpantecuhtli, l’Etoile du Matin, dont il ne reste que les « Atlantes » de 5 mètres de haut, en forme de guerriers célestes qui soutenaient les poutres de la toiture du temple, et quelques colonnes cylindriques en forme de serpents; la pyramide était précédée d’un vaste portique coudé, soutenu par des piliers carrés et décorés.

quetzalcoatl

Quetzalcóatl atteignit le pays de l’Aurore (l’Est, la côte du Golfe), où, selon certaines légendes il se sacrifia sur le bûcher pour se transformer en Etoile du Matin (Vénus), et selon d’autres, s’embarqua sur l’eau céleste en promettant de revenir un jour, pour retrouver son trône. Le mythe du retour de Quetzalcóatl eut une forte influence sur la conquête du Mexique par les Espagnols. Lorsque Hernán Cortés a débarqué exactement à la date prévue, il a été accueilli comme Quetzalcóatl, ce qui a facilité le début de la conquête espagnole. La légende et l’histoire s’enchevêtrent. Les Toltèques ne formaient pas une culture homogène, mais réunissaient deux traditions : l’ancienne, théocratique, originaire peut-être de Teotihuacán, et la nouvelle, celle des guerriers chichimèques, qui allait s’imposer.
Les Toltèques, cependant, symbolisaient, aux yeux des Aztèques, la civilisation, les arts et la science, l’architecture et la sculpture, que leur avait enseigné leur dieu Quetzalcóatl. Par les Toltèques se conservait le souvenir de Teotihuacán.

Quetzalcóatl, après s’être sacrifié, devint Vénus. Cette planète était visible le matin pendant 236 jours lorsqu’elle précédait le lever du soleil, puis restait invisible pendant 90 jours. Les 250 jours suivants, elle était visible le soir et disparaissait de nouveau pendant 8 jours. Son cycle durait 584 jours; 8 années solaires de 365 jours, soit 2 920 jours, équivalaient à 5 années vénusiennes, et deux « siècles » de 52 années solaires équivalaient à 65 années vénusiennes. Sous sa forme matinale, Vénus s’appelait Tlahuizcalpantecuhtli, « le dieu qui naissait » ; elle était représentée sous la forme d’un personnage qui plonge, la tête vers le bas, les pieds tournés vers le ciel. Le nom du dernier empereur aztèque, Cuauhtemoc, veut dire « l’aigle qui descend sur sa proie » en náhuatl, par extension, ce nom métaphorique peut être interprété comme « soleil couchant » car l’aigle symbolise le soleil dans la culture mexica.
Sous sa forme vespérale, Vénus devenait Xolotl, « le dieu qui meurt et s’enfonce à l’occident », le dieu barbu de la vieillesse.
Le culte de Quetzalcóatl-Tlahuizcalpantecuhtli était un culte à la renaissance, au renouveau, à la vie éternelle qui, comme Vénus, naît à l’orient, rapportant de l’inframonde les choses bonnes et utiles. Combien de confusions dut créer dans l’esprit indigène la venue des Européens par l’est : blancs, la couleur du centre, blonds comme le feu, et barbus. Source: revemexique.com

Je me suis rendu à Tula, petit village à 95kms au nord de Mexico, à chacun de mes voyages au mexique.

Ce site fait partie de mon « pélerinage »; il y régne une forte énérgie, comme si les guerriers du fameux  Quetzalcóatl, étaient toujours là, impérturbables et défiant le temps linéaire des hommes.

Amitiés: Claude Sarfati

La voyance, à quoi ça sert?

La voyance peut-elle avoir un rôle thérapeutique?

Je le crois en tous cas…

Consulter un médium peut être comparé à consulter un psychologue !

Cela est vrai, en partie et jusqu’à un certain point.

La personne se décrit au psy, alors que le médium décrit ce qu’il perçoit de la personne.

Dans le fameux magasine de télévision : L’objet du scandale consacré à la voyance,

J’ai bien aimé la réaction de la personne qui a lancé à un psy anti-voyance :

-Ce qui vous dérange vraiment c’est bien l’argent dépensé par les gens qui consultent les médiums et qui vous échappe.

Mis à part les interventions très courageuses de Claude Alexis, c’est tout ce qui m’a semblé intéressant dans cette émission bidon qui répétait encore une fois les mêmes poncifs.

Peu importe le discours convenus et hypocrites que véhiculent généralement les médias sur cet Art (comme l’a très bien souligné Nathalie Rheims) qui intéresse tout le monde.

Le plus important me semble d’essayer de définir : à quoi ça sert ?

Même si les motivations des personnes qui consultent des médiums sont forcement souvent les mêmes, il n’existe pas deux consultations identiques.

Chaque personne est un monde à déchiffrer, à décrire, à comprendre, à aider, à éclairer, à soulager, soigner et même guérir quand on le peut.

A l’époque de ma grand-mère, beaucoup de gens s’adressaient à leur curé lorsqu’ils en ressentaient le besoin ; aujourd’hui cela c’est beaucoup perdu.

Je le dis toujours aux personnes qui ont le sentiment d’être envoûtées,

-Allez donc en parler à votre curé ou imam ou rabbin ou guide spirituel.

Voici un rôle clairement identifié, celui d’écouter l’âme de l’autre.

C’est vrai que la fonction : écouter l’âme de l’autre peut être présente dans bien des métiers :

Psy, poète, artiste, médecins, guide spirituel, etc.

Dans un prochain article, nous verrons d’autres rôles du médium.

Amitiés : Claude Sarfati